• Bonjour,

    Après un été saturé des constatations dramatiques du dérèglement climatique( quand je traverse ma chère rivière le Doubs je suis effrayé par le niveau extraordinairement bas de l'eau, sans compter le tarissement de son cours supérieur dans la partie haute du département...) ,je tiens à partager ici mon indignation suite au film excellent "Première année"

    Le film "Première année" vu par un étudiant en médecine qui a passé ... 

    Ce film montre , s'il en était nécessaire, l'exagération , l'acmée d'un système "éducatif" basé sur la compétition , exemple caricatural de ce que l'école renferme dans son ADN, le principe de tous contre tous, l'individualisme forcené, l'inutilité de contenus d'enseignement dont la seule justification est la sélection par la mémorisation et le réflexe pavlovien  de la réponse appropriée à des QCM,  tueurs de l'intelligence et du discernement critique.

    Je laisse au professeur Albert Jacquard le soin de vous parler des effets délétères de cette "école" qui finalement ne sélectionne que les individus les plus formatés, véritables disques durs biologiques , ceux qui vont nous soigner dans les années à venir. J'en profite pour souligner qu' Albert Jacquard est Jurassien et qu'il a commencé ses études à Gray en Haute  Saône....

    gemme


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :